Fédérale 3

Clément Vidal: « Aucun match facile »

Clément Vidal mesure bien la difficulté qui attend son équipe dans un groupe où la concurrence pour la qualification en phase finale du championnat de France sera rude. (photo archives Léana Verrière)

Le coach du RCAB a bien voulu évoquer la saison à venir, qui s’annonce palpitante, dans une poule relevée où le RCAB entend bien avoir son mot à dire.

Le calendrier vous propose un premier match à domicile le 26 septembre face à La Tour-du-Pin. C’est un avantage de débuter à Baudras ?
C’est sympa de débuter la saison à la maison. Ce qui l’est moins, c’est d’y affronter La Tour-du- Pin, qui affiche des ambitions importantes depuis plusieurs saisons. Cette équipe a manqué la montée de peu il y a deux ans face à Saint-Claude. C’est un prétendant sérieux à la qualification pur les phases finales. C’est un gros morceau et forcément, ça met un peu de pression. Il y a d’entrée de jeu une obligation de résultats.

En début de saison dernière, vous aviez fait le plein de points lors du premier bloc.
On avait eu la chance de démarrer par deux succès : à Buxy avec le bonus puis face à Cusset avant de prendre le bonus défensif à Riom. Là, le premier bloc est bien plus périlleux avec La Tour-du-Pin, un déplacement à Saint-Savin et la réception du Rhône Sportif, une équipe « emmerdante » à jouer. Ensuite, on ira à Aix-les-Bains, c’est l’inconnue de cette poule.

Le RCAB est passé de la poule 4 à la poule 5. ça change quoi ?

La poule 5 est beaucoup plus dense. Il n’y aura aucun match facile, pas un seul week-end tranquille !

D’autre part, le nombre d’équipes par poule est passé de 12 à 10. Qu’est-ce que ça vous inspire ?
ça fait quatre matches en moins. Ce n’est pas négligeable au niveau de la rotation de l’effectif et de la récupération, sachant que tous les blocs seront costauds et qu’en cas de qualification pour les phases finales, il y aura encore pas mal de rencontres à disputer. Heureusement, notre effectif est important et quelques recrues nous ont rejoints.

« Ils ont envie de taper dedans
à nouveau. C’est bon signe. »

Vos joueurs continuent à s’entraîner durant les vacances, selon leurs disponibilités. Ça montre l’envie du groupe de renouer avec la compétition.

Je suis actuellement en vacances mais j’ai de bons retours du staff. Les gars sont une bonne trentaine à l’entraînement lors de chaque séance. La compétition leur manque. Ils ont envie de taper dedans à nouveau. C’est bon signe.

Que faudra t-il faire pour décrocher la montée et participer aux phases finales ?

Finir dans les trois premiers de sa poule ouvrira la porte des 32es de finale du championnat de France. Tous les quatrièmes et les deux meilleurs cinquièmes des poules disputeront quant à eux un match de barrage. Les 32 es et les 16es de finale se joueront par match aller et retour. Si on passe ces deux caps, on sera assuré de monter en Fédérale 2.