Autumn Nations Cup

Les Fidjiens ont investi Baudras

 

Petite pause pour les Fidjiens qui se sont entraînés sur le terrain synthétique. (photo Yves Verrière)

La délégation des Fidji, forte de 44 membres, est arrivée comme prévu dimanche et a posé ses bagages à l’hôtel de La Charpinière à Saint-Galmier. Et ce lundi en fin de matinée, sous un éclatant soleil automnal, les joueurs de Vern Cotter ont découvert les installations du stade Roger Baudras pour y vivre leur première séance d’entraînement sur le sol andrézien. Ils sont arrivés dans deux bus de la société 2 TMC , partenaire du RCAB, afin de bien respecter les mesures sanitaires de distanciation.
L’ancien coach de l’ASM Clermont, après avoir foulé la pelouse parfaitement tondue du terrain d’honneur, a salué chaleureusement le président du RCAB, Eric Trouillet, ainsi que le coach Clément Vidal, les éducateurs Bruce Mathieu et Enzo Mandran, présents pour répondre aux ultimes sollicitations du staff technique fidjien.

Eric Trouillet, le président du RCAB, Vern Cotter, le coach des Fidji et Carl Incorvaia ont foulé la superbe pelouse de Baudras avant de prendre un café en toute convivialité. (photo Yves Verrière)

Après avoir pris un café à la buvette en compagnie aussi des représentants de la commune d’Andrézieux, Stéphane Basson et Carl Incorvaia, le patron de la sélection fidjienne a donné le départ de la préparation en vue du premier match de la compétition contre l’équipe de France , dimanche à Vannes.
Une partie des joueurs a investi le chapiteau installé à l’entrée  du stade pour s’y adonner à des exercices de renforcement musculaire, sur fond de musique rythmée, tandis que les lignes arrière ont rejoint le terrain synthétique où ils ont travaillé ballon en main. Un régal de dextérité et de vitesse !
Sous l’objectif d’une caméra et d’un drone, suspendu dans le ciel pour décortiquer la séance, les choses sérieuses ont donc commencé et visiblement le staff fidjien a apprécié l’accueil que leur a été fait, tout comme d’apprendre que la température idéale de ce lundi matin va, a priori, régner  tout au long de la semaine.

libero sem, ante. Praesent nec in Aliquam quis, accumsan ipsum libero.