ASSMIDA 40 -RCAB 35

Un scenario déjà vu

La déception est un sentiment qui a souvent parcouru l’esprit des joueurs andréziens au lendemain
de cette phase aller du championnat. Et cela a malheureusement encore été le cas ce week-end avec
une nouvelle défaite face à l’entente Saint-Marcel-Isle d’Abeau.
L’idée de connaître le succès était difficile à envisager mais n’était pas farfelue si on considère le
faible écart qui a séparé les deux équipes au bout de ce match ardu. Cinq petits points qui
permettent tout de même au RCAB d’empocher un point de bonus défensif.
Ce n’est pas suffisant aux yeux de Clément Vidal le coach andrézien qui sait que chaque match qui
passe est une occasion de moins de remporter un succès à l’extérieur :
« C’est un scenario que l’on a connu plusieurs fois cette saison. A Saint-Savin par exemple. On a
explosé une fois encore alors qu’on a fait une bonne entame. On a montré de bonnes choses. Le
problème, c’est que l’on ne score pas lorsqu’on a des opportunités et comme nous sommes sur le fil
au niveau de la confiance… C’est bien de prendre un point, c’est une consolation mais ce n’est pas
suffisant.
En seconde mi-temps, ils ont fait du turnover et ont baissé d’un ton. Chez nous, les remplaçants ont
pas mal apporté. A bout du compte, on n’était pas loin de revenir. C’est pour cette raison qu’ils ont
provoqué une bagarre générale. »
Cela dit, le RCAB reste avant-dernier et la réception de Cusset dimanche, dernier match du bloc et de
l’année 2019, sera vraiment celui à ne pas manquer pour revenir dans les basques d’Ampuis et
Tarare, équipes qui luttent pour le maintien elles aussi.

L’équipe réserve s’est inclinée en toute fin de match 26-20 contre ASSMIDA

Vincent Renaudier et ses partenaires ont encore manqué le coche de bien peu (photo Léana Verrière)
Aliquam ut mi, in id fringilla felis