Fédérale 3 : RCAB – Bellegarde

Un adversaire difficile à manoeuvrer

Comme (trop) souvent cette saison, les regrets ont été vifs à l’issue du match face à Villars-les-Dombes,
que les joueurs du RCAB avaient bien maîtrisé durant une bonne cinquantaine de minutes, avant de se
faire transpercer à trois reprises.
La déception s’est un peu atténuée mais le constat est clair tout de même pour le coach Clément Vidal : «
On prend trois essais en l’espace d’une quinzaine de minutes. J’attendais plus du banc mais je pense aussi
avoir peut-être commis une erreur de coaching en procédant à des changements après notre troisième
essai. C’était sans doute prématuré. »
Outre ses points perdus, le RCAB a aussi enregistré deux blessés sérieux : l’arrière Benjamin Thollot,
touché au genou et l’avant Valentin Sergère, qui a serré les dents mais souffre d’un orteil et sera forfait
pour cette rencontre capitale.

Le staff andrézien compte sur l’enthousiasme et l’insouciance de ses jeunes dont le puissant Alexandre
Gaillard, ici au centre lors dun match avec l’équipe réserve. Il a été auteur d’un excellent match face à
Villars-les-Dombes. (photo Laurent DIEMER)

ETRE DISCIPLINES AVANT TOUT

Deux absences de taille, d’autant plus face à une formation qui avait beaucoup fait souffrir le RCAB lors
du match aller : « C’est une équipe très compliquée à manoeuvrer. Leur pack est sûrement celui qui nous
a posé le plus de problèmes avec celui de l’ASSMIDA. Bellegarde est le profil même de l’équipe
accrocheuse. Pour preuve, elle a pris une dizaine de bonus défensifs, dont contre le Servette de Genève et
Villars. C’est la marque d’une certaine constance. On s’attend à une match compliqué, rude. » annonce
l’entraîneur andrézien.
Bien sûr que les ingrédients mis dans la bataille face à Villars-les-Dombes devront être à nouveau au
menu de ce combat (les deux équipes sont séparées de deux points au classement : 28 pour Bellegarde, 26
pour le RCAB) qui impliquera également « beaucoup de discipline pour éviter les penaltouches et les
ballons portés » dixit Clément Vidal.
S’ils soutiennent la comparaison dans ce domaine, le RCAB aura des arguments à faire valoir sur le plan
offensif, comme il en a fait la démonstration devant Villars-les-Dombes.

commodo mattis justo ut mattis Phasellus venenatis, ante. vel, Aliquam pulvinar