Animations au RCAB

Un samedi matin plein d’entrain

Margaux Vital a donné le ton et toute la gente féminine s’est exprimée pendant une bonne heure d’efforts et de détente à la fois (photo Léana Verrière)

Les dirigeants du RCAB ne baissent pas les bras et tentent de maintenir un lien social entre les licenciés, les parents, les bénévoles, malgré les contraintes imposées par le Covid. Ce samedi matin donc, une joyeuse effervescence a parcouru l’enceinte du stade Baudras où ces dames, demoiselles, adolescentes et enfants étaient conviées à une nouvelle animation, sous forme d’un réveil musculaire, à nouveau dirigé par Margaux Vital, ancienne joueuse du club évoluant au LOU.
La première session avait connu un beau succès dans le cadre de la semaine du sport féminin, il y a une quinzaine de jours. Son intérêt n’a pas faibli et plus d’une soixantaine de participantes ont pris d’assaut la pelouse d’honneur pour s’adonner à des exercices d’assouplissement et de renforcement musculaire, au son de rythmes endiablés, qui ont contribué à l’excellente ambiance de ce rassemblement apprécié comme un moment de détente et de liberté.

Etre ensemble, sans transgresser
les gestes barrières fondamentaux

Chacune des participantes, de mère en fille, a mis de l’application et de la concentration dans les gestes (photo Léana Verrière)

Pendant ce temps-là, à quelques encablures, les différentes catégories de mômes de l’école de rugby, galopaient sans compter leurs efforts, sous l’oeil bienveillant de leurs éducateurs et le regard attendri de leurs parents. Tout ce beau monde se réunit tout près de la buvette pour déguster ensuite les crêpes que les mamans avaient faites afin d’ajouter un peu de convivialité à cette matinée agréable.
De l’autre côté de la rue, sur le terrain synthétique, le groupe senior du RCAB s’était entraîné dans la joie et la bonne humeur tout comme les vétérans un peu plus tôt, avec l’idée de s’entretenir physiquement mais surtout d’être ensemble, sans transgresser les gestes barrières fondamentaux.

Les mamans avaient fait de délicieuses crêpes que petits et grands ont dégusté avec appétit à l’image du petit Enzo! Après l’effort, le réconfort! (photo Léana Verrière)

ut mattis non accumsan ultricies commodo ut Praesent Praesent eleifend Aliquam