Retour sur l’assemblée générale du club

Retour sur l’assemblée générale du club

Un large tour d’horizon et des projets

C’est au cœur du club house du stade Baudras que s’est tenue samedi matin l’assemblée générale annuelle du club en présence du maire d’Andrézieux-Bouthéon Jean-Claude Schalk, de son adjoint aux sports Cyrille Chapot et d’une assistance qui aurait mérité d’être plus fournie.
Signe que l’avenir est en marche, pendant que les responsables des différentes commissions délivrèrent leur bilan respectif, les jeunes pousses du club s’entraînaient sur la belle pelouse de Baudras et le terrain synthétique le jouxtant, sous le regard des parents et de leurs encadrants.
Et l’après-midi, les U16 (en entente avec Roche-la-Molière, Unieux et le RC Saint-Etienne) et les U19 (en entente avec le RC Saint-Etienne) offraient deux succès probants aux spectateurs, face respectivement à Villeurbanne et Givors.

LIEN SOCIAL, ECOLE DE RUGBY ET FINANCES A DEVELOPPER

Eric Trouillet, coprésident du club avec Philippe Bouchand, entama les débats en faisant un large tour d’horizon d’une année qui a marqué l’évolution du club au plan des infrastructures, avec les travaux entrepris à Baudras (toiture, salle de musculation), une stabilité au plan sportif avec le maintien bien assuré de l’équipe fanion en Fédérale 3, les performances des équipes U16 (en finale de la Ligue AURA) et U18 (en finale de secteur) et des filles, les Jarjilles, 2es du championnat de la ligue AURA. Dommage qu’elles n’aient pu participer aux phases finales nationales pour une question de règlement…
Le rapport moral, puis financier, ainsi que celui des diverses activités apportèrent des éléments de réponse quant au développement du club qui, grâce en particulier à l’investissement de ses bénévoles, a pu mener à bien bon nombre d’actions ou manifestations de nature à le faire connaître, tout en apportant une contribution non négligeable aux finances du club.

Par ailleurs, la commission animation a apporté son soutien à diverses activités sociales au sein de la commune et a présenté un programme attractif avec le vide grenier de ce dernier week-end, et à venir, le 15 novembre, une soirée bavaroise, une autre mexicaine le 18 janvier, le loto du 8 février et un autre vide grenier, programmé le 22 mars.
Comme pour la plupart des associations et clubs, le nerf de la survie étant l’argent dont on dispose, il a été question des finances, avec un bilan qui marque un léger déficit malgré la progression du sponsoring (68 000 euros, soit plus 17%), mettant en lumière l’intérêt des partenaires pour le club, et réciproquement. Plusieurs actions, rencontres, soirées, réceptions, ont été organisées et le club souhaite poursuivre dans cette voie en développant la connection partenaires-club, via les moyens médias internet, réseaux sociaux, etc…

DES BENEVOLES A L’HONNEUR
Au bout du compte, c’est Jean-Claude Schalk, le maire d’Andrézieux-Bouthéon qui a tiré la conclusion de cette assemblée générale, agrémentée d’un prenant court-métrage réalisé par Enzo Mandran, mettant en valeur les atouts du RCAB.
L’édile s’est dit « rassuré » par toutes les initiatives prises et l’organisation générale du club qui devrait permettre sa pérennité d’abord, son évolution ensuite. Eric Trouillet et son bureau directeur ont déterminé trois axes majeurs pour cette dernière : accentuer le lien social, développer l’école de rugby (qui a perdu en effectif) et accroître les finances.
A l’issue de cette assemblée, Huguette Badar, la trésorière historique du club qui va prendre un peu de recul, reçut un joli bouquet, Loïc Devis responsable emblématique de l’école de rugby, un breuvage à déguster avec modération et le maire Jean-Claude Schalk, deux ouvrages sur le rugby avant une conclusion conviviale autour d’un apéritif.

Donec Praesent ut dapibus tristique Curabitur nec