RCAB Fédérale 3

La Une est repartie du bon pied

Si les joueurs de l’équipe fanion n’avaient pas donné toutes les garanties à leurs coaches lors de la
préparation de cette reprise, ils leur ont réservé une belle surprise ce dimanche après-midi à Baudras.
Opposés à Saint-Savin, un des cadors de la poule, ils ont sorti une prestation de grande qualité, tant dans
l’envie que dans le jeu, avec six essais à la clé.
Clément Vidal a apprécié le comportement collectif de son équipe : « On avait parlé vendredi soir. Avec
Adhlen (Nefoussi), nous leur avons dit de ne pas se prendre la tête, de juste prendre du plaisir. Ils ont
abordé le match sans pression, très relax. Même lorsque nous avons été menés au score (0-7), ils n’ont pas
paniqué et au fur et à mesure de la partie, les gars ont pris le dessus. Devant comme derrière.

« POUR QUE CETTE VICTOIRE AIT UN SENS, IL FAUT LA BONIFIER »

J’avais l’impression que rien ne pouvait nous arriver. On a eu la baraka, la réussite, tout ce qu’on tentait
marchait. Le retour de notre capitaine Adrien Tronchet nous a fait du bien. Il a apporté son calme, sa
sérénité. Il nous a juste manqué un peu plus de précision au pied. »
Le discours teinté d’inquiétude tenu par le coach avant cette rencontre d’importance a visiblement piqué
le groupe au vif : « On a des joueurs à réaction. J’espère que ce match va leur apporter la confiance qui
nous manque parfois pour nous montrer plus réguliers. Honnêtement, avec celui contre le Servette, c’est
notre meilleur match de la saison. »
La satisfaction se sent dans le propos de Clément Vidal mais pas question de se gargariser : « Cette
victoire nous fait du bien mais pour qu’elle ait du sens, il faut la bonifier à Givors le week-end prochain
puis contre Tarare. Ce sont deux matches capitaux dans l’optique du maintien. »
Comme une bonne chose n’arrive jamais seule, le staff ne déplore aucun blessé ni aucun carton reçu lors
de la rencontre !
Du coup, le RCAB est toujours avant-dernier du classement avec 19 points mais talonne désormais les
cinq équipes qui le précèdent, à savoir Givors, Bellegarde-Coupy et Tarare (20 points) ainsi qu’Ampuis et
Cusset (21 points).

Benjamin Thollot file à l’essai. Il a participé au festival offensif andrézien. (photo Léana Verrière)

leo. felis ut Praesent sed consectetur vulputate, neque. Praesent