RCAB 34 – Cusset 26

Quatre points qui font beaucoup de bien

Face à Cusset, les rugbymen d’Andrézieux n’ont pas manqué l’occasion de reprendre des couleurs et
surtout de grappiller des points au classement, ce dimanche dans un stade Baudras bien garni.
L’affaire fut compliquée comme le reconnaît Clément Vidal, l’un des deux coaches du RCAB : « On
avait un peu la boule au ventre, et on était un peu timorés en première mi-temps alors que chaque
fois qu’on mettait du rythme, notre adversaire se trouvait en difficulté. »
De cette entrée en matière timide, leurs adversaires allaient tirer profit pour prendre l’avantage à la
pause : 12 -21.
Une remise en question s’imposait et le staff andrézien ne s’en priva pas durant la pause : « On a dit
aux gars que s’ils n’étaient pas plus impliqués, plus agressifs, ce serait terminé. On les a piqués au vif
et on leur a dit qu’ils étaient capables d’inverser la situation. »
Le message fut bien compris par Vincent Renaudier et ses partenaires qui fournirent une seconde mi-
temps plus en rapport avec l’importance de ce match capital. Corentin Blondel, en réduisant l’écart
dès la reprise puis Vincent Renaudier, aplatissant entre les perches, mirent un coup au moral aux
gars de Cusset. Le tour était joué et dans les dernières secondes une pénalité de Jérémy Collet
enlevait l’espoir aux visiteurs de récolter un point de bonus défensif qui peut compter dans la course
au maintien (34-26).
Du coup, au classement, le RCAB figure toujours à l’avant-dernière place mais recolle au peloton des
équipes à la bagarre pour le maintien qui concerne Ampuis, défait face au Servette, Tarare et donc
Cusset.
« J’espère que nous avons mangé notre pain noir » conclut Clément Vidal dont les troupes
reprendront l’entraînement le 27 décembre.
A noter qu’en lever de rideau, la réserve a remporté son premier succès de la saison, de manière très
nette face à Cusset (43-3) en proposant beaucoup de jeu sous l’impulsion des jeunes Alexandre
Gaillard, Lilian Sensier, Aubin Relave, Marceau Depras, Enzo Mandran, bien encadrés par les anciens
qui ont retrouvé le sourire en ce dimanche parfait pour les seniors.

Vincent Renaudier a fait valoir son expérience et sa puissance en inscrivant un essai sous les poteaux
à un moment-clé de la rencontre (photo Léana Verrière).

mattis adipiscing felis libero ut non ipsum quis velit, ante. Nullam sed