FEDERALE 3 : RCAB – Saint-Savin

La chasse aux points reprend

La trêve a été bénéfique, elle était nécessaire afin de récupérer d’une première partie de saison
éprouvante. Clément Vidal, le coach du RCAB craint cependant qu’elle ne coupe l’élan de la fin d’année,
marqué par la belle victoire face à Cusset.
Disons-le clairement, le coach andrézien n’a pas senti son groupe très investi depuis la reprise le 3 janvier
dernier. Cet état d’esprit, cette envie de se dépasser les uns pour les autres, n’a pas transpiré lors des
entraînements où près de la moitié de l’effectif manquait à l’appel.
Le coach est préoccupé car ce dimanche à Baudras se présente un rude client, d’un calibre supérieur à
Cusset : « Saint-Savin est une grosse équipe (3e du classement), complète dans toutes ses lignes. Ils ont
gardé leur ossature de Fédérale 2. Devant, c’est solide et derrière, ça cavale. A l’aller, on n’avait pas
existé. A la mi-temps, on était mené 38-6. Ensuite, les gars ont eu un sursaut d’orgueil en marquant quatre
essais mais Saint-Savin avait baissé d’intensité. C’est un gros défi qui nous attend. »
Bonne nouvelle, le 3e ligne aile Adrien Tronchet, le capitaine, fait son retour après une longue absence et
sa présence peut aider à la cohésion et à la dynamique d’un groupe qui va jouer très gros sur ce mois de
janvier « Contre Saint-Savin, on va essayer de prendre ce qu’il y a à prendre. Ensuite, nous aurons deux
matches décisifs pour notre avenir en Fédérale 3, face à Givors puis contre Tarare. Ce qu’on veut, c’est
que les gars prennent du plaisir, arrêtent de calculer, même s’il y a parfois du désordre dans leur jeu. »
insiste celui qu’on surnomme « Mazam ».
En sachant que rien ne sera possible sans cohésion, sans esprit de corps, sans envie collective : « Il faut
que les 22 aient envie de gagner » . Et prennent leurs responsabilités, pourrait-on ajouter.

Clément Vidal est inquiet avant ce match de reprise au vu de l’implication du groupe depuis la
reprise. Vont-ils le faire mentir ? (photo Léana Verrière)

Lorem elit. ut ut Praesent tristique leo. tempus