Fédérale 3: Buxy – RCAB dimanche à 15h

L’heure de la rentrée a sonné

Au moins d’un problème sanitaire de dernière minute, les rugbymen andréziens vont retrouver le terrain ce week-end pour l’ouverture du championnat de Fédérale 3. Il y aura beaucoup de plaisir à retrouver les pelouses et une folle envie de jouer évidemment après tous ces mois sans ballon ovale.
Clément Vidal, le coach du RCAB, est lui aussi impatient de voir ses troupes en découdre, même si la préparation a été quelque peu perturbée par le Covid et ses conséquences:
« Le programme de la pré-saison a été chamboulé. Nous avions prévu un stage de cohésion et deux matches amicaux (contre Le Puy et Chagny) qui ont été annulés en raison de problèmes sanitaires. C’est embêtant car seuls les matches permettent de se jauger vraiment. Rugbystiquement, on n’est pas dans les clous. On a deux semaines de retard, même si on a bien bossé lors du mini-stage la semaine dernière. L’inconnu, c’est nous. »

Matthieu LLary et Clément Vidal ont fait en sorte de bien préparer la saison malgré les aléas. (photo Léana Verrière)

Bien débuter pour ne pas douter

De son côté, l’adversaire du RCAB, Buxy, a pu disputer deux rencontres amicales et faire le stage qui était prévu. Le promu de Saône-et-Loire, qui fréquentait la même poule de Fédérale 3 que le RCAB il y a trois ans aura donc un avantage que les Andréziens tenteront de combler par une grande détermination, sachant que le combat sera au coeur des débats.
« Buxy est sur une très bonne dynamique, ils n’avaient perdu qu’un seul match lorsque leur championnat a été interrompu la saison passée. Leur groupe a très peu bougé. Mais on a des arguments à faire valoir. J’ai senti beaucoup d’implication de la part de mes joueurs cette semaine aux entraînements.  »
90% de l’effectif de la saison dernière sera présent sur la pelouse dimanche après-midi pour ce premier grand rendez-vous: « Nous avons eu trois départs et quelques arrivées. On aura peut-être une dernière recrue en première ligne d’ici fin septembre. »
A l’appréciation du calendrier qui attend son équipe, l’entraîneur d’Andrézieux estime qu’il sera très  important de bien débuter: « Deux blocs de trois matches nous attendent. Nous les avons transformés en trois blocs de deux matches.
Le premier qui nous voit aller à Buxy et recevoir Cusset doit nous permettre d’engranger des points. Car lors du second, nous nous déplacerons successivement à Riom et Givors avant de recevoir Moulins, un promu, et de se rendre à Tournus.
Un programme alléchant autant que difficile, avec l’idée en tête de partir du bon pied: « Il y a un vent d’envie, de fraîcheur qu’apportent tous les jeunes et ça doit être une source de motivation pour le groupe tout entier. »
La réserve, coachée par Sébastien Comte et Laurent Boigne ouvrira les hostilités (13h 30), avec pas mal de jeunes dans ses rangs, en lever de rideau face à son homologue de Buxy.

dolor. elit. ut elit. Nullam massa id, ut venenatis leo