Fédérale 3: après Givors – RCAB

Petites erreurs, fâcheuses conséquences

Victor Tinel, ballon en main félicité par ses coéquipiers vient de marquer un superbe essai. Mais la réaction de Givors va être cinglante (photo Léana Verrière)

Clément Vidal, l’entraîneur du RCAB avait dit avant le match que « si le contenu était bon, il y aurait un résultat au bout ». Il ne l’a pas été suffisamment pour qu’il en soit ainsi samedi après-midi à Givors où les Andréziens se sont inclinés de peu (26-20).
De quoi être déçu bien sûr et de s’en vouloir aussi d’avoir commis une somme de petites erreurs dont les Givordins ont su tirer profit : « On prend à nouveau un point de bonus. On a ramené des points de chacun de nos déplacements (le RCAB en a effectué trois lors des quatre premiers matches), on est en phase avec notre tableau de marche. Cela dit, on a des regrets. Moins qu’à Riom où on avait rivalisé avec notre adversaire, alors que là, on a matché par intermittence seulement avec Givors. »
La faute à des erreurs qui, mises bout à bout, ont pesé dans la balance du résultat : «  Il y a ces pénaltouches que nous n’avons pas trouvées, ce coup d’envoi direct en touche qui amène au 3e essai de Givors. Et puis, notre adversaire a été très agressif et on a eu du mal à avancer » énumère Clément Vidal qui, après visionné la vidéo du match en détails, fait remarquer que « la circulation de balle offensive n’a pas été optimale. Givors s’est nourri de nos fautes. Rugbystiquement, il y a des choses à revoir. En revanche, je n’ai rien à redire au niveau de l’état d’esprit. Les gars ont toujours essayé de relever la tête. » Malgré quelques décisions arbitrales prêtant à discussion…

Le RCAB en route pour Moulins

Les hommes du duo Vidal-Llari s’apprêtent désormais à vivre un nouveau déplacement ce week-end. Initialement prévu à Baudras, le match contre Moulins devrait se dérouler dans l’Allier en raison des contraintes sanitaires imposées par les autorités préfectorales sur les communes gérées par Saint-Etienne Métropole, en alerte rouge Covid. Ces restrictions ne permettant pas aux hôtes d’être accueillis dans de bonnes conditions, étant entendu qu’ils n’auront accès ni au vestiaire, ni aux douches, ni à la traditionnelle réception d’après-match, Moulins a donc accepté de jouer chez lui cette première confrontation avec le RCAB.

eleifend ut id, elit. Lorem quis ut ipsum commodo dapibus