Deux rugbymen andréziens au soutien… des Verts !

Mathys Verrière et Antonin Delaune connaissaient le Stade de France
plein pour y avoir assisté à la finale du dernier Top 14 entre Toulouse et Clermont.
Là, c’était pour soutenir les Verts, dans un stade qui sonnait le creux.
(photo Mathys Verrière)

On peut adorer le ballon ovale et ne pas détester le ballon rond!
Antonin Delaune et Mathys Verrière, deux joueurs du groupe senior du RCAB étaient au Stade de France pour voir … du football ce vendredi soir. Pour soutenir les Verts de Claude Puel, né au pays du rugby, à Castres. Un journaliste de La Tribune Le Progrès, Lionel Lopes Quintas, leur a consacré un article sur le site web du quotidien régional.


« 
Ils ont cru s’être trompés d’enceinte. Pas de top-14, ni de bouclier de Brennus, ni même de Bernard Laporte, ces rois de l’ovalie ne savaient pas avec qui se mêler sur le parvis du SDF à Saint-Denis.
Les jeunes rugbymen du RCAB d’Andrézieux-Bouthéon qui ont un peu trop cajolé le ballon rond quand ils étaient petits, au point de l’aplatir, ont l’ADN de l’ASSE dans les gènes. Lauréats d’un jeu organisé par le Crédit Agricole
, ils ont hérité d’un précieux sésame pour la finale.
Deux supporters au cœur vert, c‘était déjà mieux que rien. Ils aimeraient plaquer Neymar et Mbappé le nez dans le gazon, mais comme le souligne avec justesse, Mathys,
le demi de mêlée
espoir du RCAB, « encore faut-il les attraper ».
Dans le grand stade de France qui sonne forcément creux, ils se sentent mal à l’aise. L’habitude des packs et des mauls, sans doute. La camaraderie et la fraternité ne sont pas un vain mot dans le rugby. Ils ont fait le déplacement en voiture pour transmettre leur fighting spirit aux hommes de Claude Puel. Cela a bien failli payer. »

 

 


vulputate, ut Nullam elit. id, at